Over the Wall

24 décembre 2010, l’état de santé de Marie-Pierre est jugé inquiétant, elle est transférée d’urgence à l’hôpital. Elle est victime d’un choc septique, infection généralisée du sang provocant une dégradation de l’état général. Etant en chimiothérapie pour soigner un cancer…

Over the Wall

Source

0
(0)

24 décembre 2010, l’état de santé de Marie-Pierre est jugé inquiétant, elle est transférée d’urgence à l’hôpital. Elle est victime d’un choc septique, infection généralisée du sang provocant une dégradation de l’état général.

Etant en chimiothérapie pour soigner un cancer du poumon, elle n’a quasiment plus de défenses immunitaires, ce qui l’empêche de pouvoir combattre l’infection. Afin de tenter d’améliorer son état, elle est plongée dans un coma artificiel en service de réanimation. Au bout de 10 jours, la santé de Marie Pierre n’est plus à un stade critique, elle est alors transférée en soins intensifs afin de réapprendre à vivre.

Commence alors une période d’incompréhension, de retour à la réalité : Comprendre ce qui vient de se passer, reprendre conscience avec la réalité et accepter de ne pas se souvenir de tout pour mieux récupérer le cours de sa vie .
Ne pas pouvoir se nourrir seule, être laver par quelqu’un, ne plus réussir à marcher….. Il faut accepter ce sentiment d’impuissance face à une autonomie plus que partielle, face à une dépendance vis-à-vis du corps médicale. Il faut ensuite réapprendre à manger, à marcher, à faire tout ces gestes du quotidien qui sont automatiques pour nous, mais qui ne le sont plus pour Marie Pierre.
C’est grâce aux équipes médicales et paramédicales, à ses amis et à sa famille mais surtout à sa volonté de vivre qu’elle trouvera la force d’avancer, d’aller de l’avant et d’envisager l’avenir .

Cette épreuve a permis de renforcer les liens familiaux car les proches se sont soutenus les uns les autres et c’est ensemble qu’ils ont pu faire face à ces cinq mois d’hospitalisation.

Voici l’histoire du combat de cette femme et de sa famille…

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *